Pourquoi s’inscrire en bilangue anglais-allemand ?

(actualisé le ) par Mme DELAMEA

► L’anglais est indispensable ! Dans le monde d’aujourd’hui, la maîtrise d’un anglais de qualité est la base de la communication aussi bien sur le plan personnel que professionnel. Au collège de Noisy, tous les élèves commencent ou continuent l’anglais en 6ème.
► Une fois cela posé : quelle autre langue choisir ? C’est dès l’inscription en 6ème qu’il faut y réfléchir !
• En effet l’allemand n’est pas proposé en seconde langue à l’entrée en 5ème, à ce niveau l’inscription se fera donc automatiquement en espagnol. Or Il n’est pas dans l’intérêt de tous d’apprendre la même chose !
• C’est une vraie chance d’étudier deux langues dès la 6ème à raison de 3 heures chacune ! A cet âge les enfants apprennent vite, ils sont vifs et curieux et c’est l’âge idéal pour débuter l’apprentissage de l’allemand. Les élèves qui ont fait de l’allemand en primaire dynamisent le groupe par les connaissances qu’ils apportent, tout en ayant plus de temps au cours du 1er trimestre pour rattraper le niveau de connaissances que leurs camarades ont acquis en anglais.
L’allemand n’est pas forcément plus difficile ! Toute langue possède ses difficultés ; Il y a des choses très abordables (prononciation, orthographe, conjugaisons) et des aspects plus exigeants (la construction de la phrase, trois articles..). Il n’y a pas plus d’échecs en allemand que dans une autre langue car c’est le sérieux du travail qui est à la base du succès. De plus, l’allemand oblige à la rigueur et à la régularité dans le travail, qualités importantes pour la réussite scolaire mais aussi professionnelle. Par ailleurs, l’allemand appartient à la famille des langues germaniques, tout comme l’anglais, le néerlandais, le suédois, etc. Apprendre l’allemand facilite ainsi souvent l’apprentissage d’une autre langue, en particulier de l’anglais, langue avec laquelle existent de nombreux mots et structures communs.
L’allemand n’est pas une langue ennuyeuse, faite uniquement de grammaire et de déclinaisons !
La grammaire rigoureuse est d’ailleurs une aide plutôt qu’un obstacle : Etudier la grammaire allemande permet de consolider - ou de revoir - les différentes catégories utiles à une bonne maîtrise de la grammaire française. De plus l’élève sait qu’en appliquant certaines règles de base, il ne risque guère de se tromper. Par ailleurs l’enseignement de l’allemand a été considérablement « dépoussiéré » ces dernières années et c’est désormais, au même titre que l’anglais, une langue bien vivante, un véritable outil de communication qui est enseigné, dont l’apprentissage repose sur des supports authentiques et variés : dialogues mettant en scène des jeunes qui vivent au contact de situations civilisationnelles réelles et motivantes, travail sur des chansons, des films récents, utilisation de l’informatique etc
L’allemand, langue du premier partenaire économique et politique de la France et première langue parlée en Europe, est une langue utile ! Certes, c’est souvent l’anglais qui est parlé dans les entreprises, même allemandes. Mais avoir appris l’allemand peut faire la différence entre deux candidats à l’embauche : la langue elle-même peut être utile, mais aussi les connaissances de la culture et de la mentalité allemandes qu’aura acquis le candidat au cours de ses études. De plus, les entreprises allemandes, tout comme les entreprises françaises, apprécieront le choix de l’allemand comme signe du parcours d’un élève qui s’est investi dans sa scolarité. L’allemand, moins étudié que les autre langues, est un atout pour les études, du secondaire au supérieur, d’autant plus que les groupes sont souvent réduits. En outre, l’Europe s’est ouverte vers l’Est – c’est à dire vers des pays où on parle souvent davantage allemand qu’anglais.
→ L’économie allemande est florissante et déjà beaucoup d’entreprises - même en France ! - manquent de collaborateurs parlant allemand et de nombreux postes ne sont pas pourvus ; cela sera plus vrai encore dans les années où vos enfants entreront dans la vie professionnelle.
→Plus de 100 millions de personnes parlent allemand en Europe.
→ Allemands, Autrichiens et Suisses sont les touristes les plus nombreux en France
→ L’Allemagne et la France ont mis au point le plus important dispositif d’échange entre deux pays échanges scolaires, jumelages, diplômes franco-allemands, stages professionnels, culturels, sportifs …
• L’échange scolaire mis en place avec une école d’Oberhaching (20 km au sud de Munich) permet de dynamiser l’apprentissage de la langue tout au long des années du Collège, les élèves prenant conscience au contact de jeunes de leur âge de la réalité du pays dont ils apprennent la langue. L’année de la 4ème, année de l’échange proprement dit avec un séjour d’une semaine chez un correspondant puis l’accueil d’une semaine de ce même correspondant en est chaque année le moment très attendu…
► Qui peut s’inscrire en bilangue ? En priorité les élèves qui ont étudié l’allemand en primaire puis, en fonction des places disponibles, ceux qui, de part leurs origines ou leur histoire familiale ont une raison particulière de vouloir apprendre l’allemand et ceux dont les résultats scolaires permettent de penser qu’ils pourront sans difficulté suivre ce double enseignement de langue (soit 2 heures en plus de l’emploi du temps « normal » qui prévoit 4 heures d’anglais contre 3h+3h en bilangue)
→ Pour toute question n’hésitez pas à contacter le professeur d’allemand du collège Madame Delaméa : frau.delamea@gmail.com